Actualités

Que se passe-t-il à Irancy en ce moment, que font les vignerons?

le 24/02/2016
Courson avec 2 bourgeons

Dans les vignes

Depuis la mi-novembre, aprés les premières gelées et une fois les feuilles tombées la taille peut débuter.
C'est le travail le plus long, trés important qui va conditionner la suite du cycle végétatif et qui va influer sur la récolte prochaine.
A Irancy on pratique la taille Guyot simple. Sur chaque souche le tailleur choisi la plus belle baguette sur laquelle il laisse 6 à 8 bourgeons et un courson de 2 bourgeons généralement situé à l'arrière du cep et qui servira les années futures pour un éventuel rajeunissement du pied de vigne.
Le bois de taille (4 tonnes à l'hectare) est soit brulé directement dans "une chaufferette" ou posé au sol en endain et broyé ultérieurement.

A la cave

La surveillance du dernier millésime récolté doit être régulière et assidue afin de détecter le déclenchement de la fermentation malolactique. Il s'agit d'un phénomène naturel et incontournable dans nos vins qui consiste en la dégradation de l'acide malique en acide lactique. Cette fermentation se déroule assez discrètement de façon beaucoup moins tumultueuse et spéctaculaire que la fermentation alcoolique.
Nous venons de connaître un automne frisquet et l'hiver fait honneur à sa réputation tout cela à abaissé la température de nos caves et la fermentation malolactique tarde à se dérouler. Cela n'a rien de génant, bien au contraire.

 
<<< retour <<<